Montpellier : Les grandes dates de Louis Nicollin

Le président et fondateur du MHSC est décédé le jour de son anniversaire, à 74 ans.

nicollin
Un grand vide va se creuser dans les tribunes de La Mosson. Louis Nicollin, l’incontournable et fort en gueule président du club montpelliérain, est décédé vendredi après un malaise cardiaque survenu dans le restaurant Alexandre, à Garons (Gard) où il fêtait son 74ème anniversaire. Ses talents d’entrepreneur se sont exprimés au sein du groupe de nettoyage urbain fondé par son père en 1945, et dans le monde du football avec la création du club de Montpellier Hérault Sport Club, passé sous son règne de la division d’honneur à la Ligue 1, jusqu’au titre de champion de France acquis de haute lutte en 2012.

5 novembre 1974 : Louis Nicollin, qui co-dirige le groupe Nicollin avec son père Marcel, devient actionnaire et président du Montpellier Paillade Sport Club Littoral (MPSCL), alors mal classé en Division d’Honneur.

1975 : l’année suivante, Loulou fait signer l’ex-attaquant de l’OL Fleury Di Nallo et le MPSCL accède en troisième division.

1976 : Le MPSCL devient le MPSC et élimine l’Olympique de Marseille en 32ème finale de la Coupe de France.

1978 : Le club de Louis Nicollin monte en deuxième division et retrouve le statut professionnel.

1980 : les Pailladins atteignent la demi-finale de la Coupe de France, perdue en deux matchs contre Monaco (1-2 à l’aller, 2-4 au retour).

1981 : sept ans après l’arrivée de Louis Nicollin, le club évolue en première division (Ligue 1 aujourd’hui). La saison est un échec sportif et financier : malgré les coûteux recrutements de Victor Tossero, Jacques Santini et Luizinho, le MPSC finit bon dernier et retrouve l’étage inférieur. Ce séjour au purgatoire durera six ans.

1983 : formé au club, Laurent Blanc effectue son premier match sous l’ère Nicollin.

1986 : Loulou fait signer l’international camerounais Roger Milla.

1987 : Retour en Ligue 1. Les montpelliérains finissent troisièmes et se qualifient pour la Coupe d’Europe (UEFA à l’époque). Le joueur colombien Carlos Valderama, à la crinière célèbre, est recruté à l’intersaison.

1989 : le MPSC est rebaptisé Montpellier Héraut Sport Club. Aimé jacquet, triple champion de France avec Bordeaux arrive sur le banc et Eric Cantona, prêté par l’OM, inscrit 14 buts au cours de la saison.

1990 : le MHSC remporte la Coupe de France pour la deuxième fois de son histoire (victoire contre le Racing Club de Paris, 2-1).

1991 : L’équipe de Loulou Nicollin atteint les quarts de Finale de la Coupe des Coupes, son meilleur résultat en compétition internationale à ce jour (défaite contre Manchester United malgré un 0-0 à Old Trafford).

1994 : Lourde défaite en finale de la Coupe de France contre l’AJ Auxerre (0-3).

1999 : Montpellier HSC est co-vainqueur de la Coupe Intertoto avec la Juventus de Turin et West Ham United.

2000 : relégation en Ligue 2 suivie d’une remontée immédiate en 2001.

2004 : nouvelle descente en Ligue 2 où le club évoluera pendant cinq longues saisons.

2010 : le retour en Ligue 1 est triomphal (5ème).

2012 : le Montpellier Hérault Sport Club, entraîné par René Girard, arrache le premier titre de champion de France de son histoire.

Post author

Laisser une réponse